Magister Academy


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Notre Premier Partenariat débuteras aujourd'hui, 26/03, vers 20h30. Nous avons le grand honneur d'être le partenaire d'Okward !!! Nous espérons que vous serez nombreux à visiter le lien qui sera mis en ligne tout à l'heure. Merci !

Messages des visiteurs | Profil | Statistiques | Amis | Contact | Feuille de personnage

Tout à propos de Kiara Sunday

My love :
 
Sexe :
Féminin
 
Date d'inscription :
01/09/2010
 
Messages :
3928
 
Ton âge. :
13
 
Où suis-je ? :
Call me.
 
Que fais-je ? :
J'embrasse mon n'amoureux.
 
Je dis tout... :
C'est le concours de celui qui mettra la phrase la plus imaginative, et qui sort le plus de l'ordinaire ? [ Winner ! ]
 
Ma vie ? :
Demon.
 
Myself :


Hé ouais… Il s’est passé quelque chose de bizarre. Et bien voilà. Est-ce que je l’aime ? J’en sais rien. Est-ce que penser à lui chaque soir, se remémorant la dernière fois où il m’a serré dans ses bras, rêvant d’encore plus de baisers, de sa tête ou juste de son rire, est-ce que c’est l’aimer ? Ouais, certain dirait que oui. Mais justement, je le hais à un point… Je n’aurais jamais pu imaginer l’exécrer autant, c’est fou ! N’importe quel jour, n’importe quand, qu’importe l’heure, il m’abhorre, et je n’en peux plus de ressentir ça… est-ce que quelqu’un comprend là ? Est-ce normal de ne penser qu’au jour où il a écrit son nom sur ma main ce qui a entrainé une allergie, le jour où il m’a lancé de la peinture sur mon jolie t-shirt neuf, où il m’a poussé dans la piscine encore habillé, où simplement au jour de notre rencontre… Pourquoi ? Quel est son but dans la vie, à part me rendre folle et le faire se détester ? Comment peut-on être autant dégoutté d’une personne si aimé ? Putaiiin… Il faut que j’arrête de parler de lui. Stopper toute discussion le concernant, même si vous voulez avoir des détail sur notre soirée de la veille, j’en peux plus. Je le hais trop.
Enfin bref… Je pense qu’il y a des gestes qu’on se permet, qu’on fait, qui valent plus que ce que l’on pense, qui veulent dire plus de choses que ce que l’on se dit à nous mêmes, qui nous trahissent plus que ce qu’on ne s’imagine. Je suis sûr qu’il sait à présent. Ouais, il est bien au courant que je le déteste jusqu’à à la fin de mes jours. Seulement, j’ai maintenant conscience qu’il me déteste certainement tout autant que moi je le hais. De la même façon. Maintenant je n’ai plus à faire semblant, aussi, je peux vous le dire ici : Je le déteste autant que je l’aime, et il en a connaissance. C’est tellement puissant, tellement opposé comme sentiment que je deviens très sérieusement folle en me remémorant notre premier rendez-vous catastro-romantique. Autant de rire, de joie, que de peine et de pleur. C’est dur. Help me.
*#*#*#*#*#*#*#*#*#*

Spoiler:
 
Chuut !
Spoiler:
 


A ceux pour qui la vie continue comme avant, à ceux qui ne savent pas, qui ignorent ce drame... Comment se peut-il que le monde reste semblable à ce qu'il était alors qu'il est parti, comment les gens peuvent-ils sourirent, échanger des banalités alors qu'il s'en est allé ? Je l'aimais... Plus que tout autre, plus que moi-même, plus que la vie... Mon âme lui appartenait...
 Il l'ignorait bien sûr, mais s'en doutait certainement. Mon surnom, connu de nous deux seuls, prenait dans sa bouche une toute autre dimension, provoquant une vague subite et délicieuse de bonheur et d'espérance tout à la fois, un sentiment unique et merveilleux. Ses yeux semblaient avoir un langage mystérieux qui s'était peu à peu dévoilé à moi jusqu'à n'avoir plus le moindre secret. Il l'ignorait...
C'est beau d'aimer. On pense toujours que personne ne peut ressentir quelque chose d'aussi fort que le sentiment qui nous anime, tant les mots semblent dérisoires. Trop de choses et peu de mots... C'en était devenu délicieusement effrayant. Je savais que j'allai souffrir... Un amour aussi intense ne peut se rompre que dans la douleur. Mon cœur lui-même ne pourra plus jamais s'en remettre, je le sais. Dire que je l'aimais ne sert finalement à rien. Il faudrait vous parler de son rire, du magnétisme de son âme, le dépeindre entièrement grâce au langage du cœur pour que vous n'ayez au final qu'une vague idée de ce sentiment...

Je me suis rendu chez ce routier qui lui a ôté la vie. J'ai sonné à la porte et demandé Mr Brumier. Un homme effondré s'est présenté à moi. "Je l'aimais..." furent mes premiers mots. Il me regarda dans les yeux, et comprit instantanément. Sans un mot, il me fit entrer, moi, l'adolescente, la jeune fille, et m'invita à m'assoir. Il me raconta comment il avait traversé brusquement, oubliant de regarder à gauche, comment il avait freiné, prié pour que son camion s'arrête à temps, comment il regrettait désormais ce qui n'était pourtant pas sa faute. Je l'ai contemplé longuement, je l'ai jugé. Il n'était pas coupable. C'aurait été préférable. Je lui ai pardonné.
Je n'ai pas à venger ma peine sur les autres, alors je me suis éloigné, pour me rendre dans ce lieu que lui et moi aimions profondément. Puis je me suis remémoré tous mes souvenirs que j'avais de lui - toute ma vie - jusqu'à sombrer dans l'ivresse réconfortante du désespoir. Il l'ignorait...

La vie n'est plus la même sans lui. Je pourrais continuer cette lettre longtemps sans que vous puissiez vraiment comprendre, alors je m'arrête là. Donnez mes organes, je n'en aurais pas besoin là où je me rends. Mon cœur n'aidera personne, aussi laissez-le moi. Dîtes à ceux qui n'ont pu lire cette lettre à quel point je tiens à eux. Je ne sais pas si je le rejoindrai, mais au moins nous ne serons-nous plus séparés. Alors je lui dirai, je lui raconterai ce qu'il ignorait...


Adieu


Lentement, l'adolescente, la jeune fille déposa la lettre sur son oreiller et s'éloigna, sans même jeter un regard sur sa chambre. Elle avait longuement réfléchi à la façon dont elle allait s'y prendre. Une seule solution s'était imposée à elle. Il avait un coin préféré, à l'ombre d'un vieux chêne millénaire. Elle prépara la corde et le noeud, monta sur la branche où elle l'accrocha, et passa la boucle autour de son cou. Là, assis sur la branche, elle appela dans son esprit l'image de son amour perdu, et se laissa tomber. La mort fut plus rapide qu'elle ne l'avait espéré, plus libératrice qu'elle ne l'avait imaginé. On retrouva vite son corps, qui fut aussitôt détaché.
Bien des décennies plus tard, à l'endroit même où le cadavre avait chuté, poussa un second chêne qui en un demi-siècle grandit énormément, enlaçant le premier chêne dans une tendre étreinte...

 
Commentaires :
Midori : Niiiii~ Je suis entrain de laisser des commentaires à tout le monde! Et je dis toujours la même chose... T'es géniale Kimie/Kiara!

kiara : merci Midori super sympa!!! .....^^même si tu est à Serdaigle....-_-

Yuki: Lu!! ^^ je t'adore!! Tu est mon élève préférée!!!

Kiara : Rho THANK!

Quelqu'un : ouais!!!! moi aussi je t'adore!!!!!!

Kiara: ^^... mouais j'espère qu'il n'y a pas de honte à m'aimer....

Dayina: sa va?

Kiara : Oui, et toi ?

Dayina: Da !!! très bien et toi ?

Kiara : je viens de te répondre -___-

Dayina: I know but ...How are you????

Kiara : Mir geht es gut und dir ?

Dayina : Mir geht es gut !!! Und ihr ??? Wir geht es gut???

Kiara: ... WHAT ?!

Nathan : <3

Quelqu'un : Euh...

Tu ne devineras jamais qui : Okay ^^

Quelqu'un : j'avoue !

Tu ne devineras jamais qui : quoi ?

Quelqu'un : quoi quoi ?

Tu ne devineras jamais qui : Ba pourquoi tu dis j'avoue ?

Quelqu'un : j'ai pas dit j'avoue !

Tu ne devineras jamais qui : SI TU L'AS DIT !!!

Qulqu'un : a...

Tu ne devineras jamais qui : BANANE x)

D : JE T'AIIIME

Cassi : poireau
 
Kiara Sunday
avatar
Rang: J'aime te detester.
Amis de Kiara Sunday
avatar
Alex Messon

Hors ligne Hors ligne
avatar
Julien Draktan

Hors ligne Hors ligne
avatar
Alayna

Hors ligne Hors ligne
avatar
Gabriella Solis

Hors ligne Hors ligne
avatar
Luxia Dyune

Hors ligne Hors ligne
avatar
Thalia Grace

Hors ligne Hors ligne
avatar
Opal Tammy

Hors ligne Hors ligne
avatar
Lune

Hors ligne Hors ligne
avatar
Chay'

Hors ligne Hors ligne
avatar
Nathan Timeteo

Hors ligne Hors ligne
avatar
Shyla

Hors ligne Hors ligne
Voir tous ses amis (18)